Algérie-Maroc
Algérie-Maroc
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Algérie-Maroc

Forum de discussion entre Maghrébins, expulsés marocains d'algerie,algerie-maroc

-83%
Le deal à ne pas rater :
Antivirus McAfee Total Protection 2021 – 5 Appareils – 1 an
15.51 € 89.95 €
Voir le deal

Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Algérie-Maroc » Les déportations / Souvenirs / Réçits » Marocains d'Algérie / Algériens du Maroc » Expulsés marocains d'Algérie » Oujda : débat sur le dossier des Marocains expulsés d’Algérie

Oujda : débat sur le dossier des Marocains expulsés d’Algérie

Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

admin"SNP1975"

admin
Admin
 
 
 
 
Oujda : débat sur le dossier des Marocains expulsés d’Algérie Oujdaa10

 









[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Oujda : débat sur le dossier des Marocains expulsés d’Algérie

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Examiner les problèmes qu’endurent les séquestrés de Tindouf et l’évolution du dossier des victimes d’expulsions collectives d’Algérie était l’objet d’un colloque à Oujda les 25 et 26 mars.


Ils étaient tous unanimes, juristes, chercheurs en droit et relations internationales, représentants d’organisations humanitaires, avocats et surtout les victimes de la déportation de 1975 ainsi que les  séquestrés marocains de Tindouf qui ont regagné la patrie, à pointer du doigt  l’Algérie pour sa responsabilité dans le préjudice qu’elle a porté aux 45.000 familles marocaines expulsées injustement en 1975 et sa responsabilité directe du calvaire qu’endurent les Marocains séquestrés à Tindouf. C’est ce qui ressort des trentaines d’interventions présentées lors des deux jours du colloque organisé à Oujda les 25 et 26 mars, et qui était  initié par le laboratoire des droits humains et le droit humanitaire de la Faculté des sciences juridiques, économiques et sociales de l’Université Mohammed Ier. Un colloque  qui avait pour but de sensibiliser sur la situation humaine des Marocains séquestrés dans les camps de Tindouf ainsi que sur les victimes de l’expulsion massive et arbitraire d’Algérie. Mohammed Meliani, doyen de la Faculté de droit a précisé dans une déclaration à ALM que : «l’objectif étant de corroborer la diplomatie parallèle dans sa quête de défense des droits des victimes auprès des organisations internationales dynamiques dans le domaine de la défense des droits humanitaires». Aussi les participants ont-ils plaidé dans leur déclaration finale pour la création d’un observatoire national chargé de l’archivage de tous les documents et témoignages inculpant l’Algérie dans les violations qu’ont subis les déportés de 1975 et que subissent les séquestrés marocains à Tindouf. Il sera aussi procédé à la création d’une cellule de réflexion pour canaliser l’ensemble des actions menées par les ONG internationales, acteurs associatifs et chercheurs universitaires pour approfondir la réflexion et mieux communiquer autour de ces deux causes justes qui accablent l’Algérie et le Polisario. Il est à signaler que ce colloque a été notamment marqué par la présentation de témoignages des victimes ayant subi le joug des tortionnaires du Polisario à Tindouf et des agents de sécurité algériens. Aussi une occasion pour les victimes de la déportation pour rappeler que la manière brutale dont ils étaient traités a démontré que l’Algérie est partie prenante dans un conflit qu’elle a prémédité pour déstabiliser le Maroc. Plusieurs intervenants ont expliqué, par ailleurs,  que  le fait d’associer ces deux dossiers est une nouvelle approche pour démasquer ceux qui se cachent derrière les principes humanitaires et le droit international. Quant au juriste espagnol, Miguel Angel Puyol Garcia, président du Centre des études hispano-marocaines, basé à Saragosse en Espagne, il n’a pas mâché ses propos en accusant directement le Polisario de détourner l’aide humanitaire à des intérêts personnels et qui  commencent à être connus par tout le monde. «Les aides humanitaires collectées pour subvenir aux besoins des  populations des camps de Tindouf sont systématiquement détournées par le Polisario et je possède des preuves qui l’attestent», a martelé M. Puyol.
Le 29-03-2010 à 10:26
Par : Ali Kharroubi
DNCR à Oujda



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

http://www.marocainsdalgerie.net

MJB


[quote="admin"] 
 
 
 
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

 

















[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Oujda : débat sur le dossier des Marocains expulsés d’Algérie



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Examiner les problèmes qu’endurent les séquestrés de Tindouf et l’évolution du dossier des victimes d’expulsions collectives d’Algérie était l’objet d’un colloque à Oujda les 25 et 26 mars.


Ils étaient tous unanimes, juristes, chercheurs en droit et relations internationales, représentants d’organisations humanitaires, avocats et surtout les victimes de la déportation de 1975 ainsi que les  séquestrés marocains de Tindouf qui ont regagné la patrie, à pointer du doigt  l’Algérie pour sa responsabilité dans le préjudice qu’elle a porté aux 45.000 familles marocaines expulsées injustement en 1975 et sa responsabilité directe du calvaire qu’endurent les Marocains séquestrés à Tindouf. C’est ce qui ressort des trentaines d’interventions présentées lors des deux jours du colloque organisé à Oujda les 25 et 26 mars, et qui était  initié par le laboratoire des droits humains et le droit humanitaire de la Faculté des sciences juridiques, économiques et sociales de l’Université Mohammed Ier. Un colloque  qui avait pour but de sensibiliser sur la situation humaine des Marocains séquestrés dans les camps de Tindouf ainsi que sur les victimes de l’expulsion massive et arbitraire d’Algérie. Mohammed Meliani, doyen de la Faculté de droit a précisé dans une déclaration à ALM que : «l’objectif étant de corroborer la diplomatie parallèle dans sa quête de défense des droits des victimes auprès des organisations internationales dynamiques dans le domaine de la défense des droits humanitaires». Aussi les participants ont-ils plaidé dans leur déclaration finale pour la création d’un observatoire national chargé de l’archivage de tous les documents et témoignages inculpant l’Algérie dans les violations qu’ont subis les déportés de 1975 et que subissent les séquestrés marocains à Tindouf. Il sera aussi procédé à la création d’une cellule de réflexion pour canaliser l’ensemble des actions menées par les ONG internationales, acteurs associatifs et chercheurs universitaires pour approfondir la réflexion et mieux communiquer autour de ces deux causes justes qui accablent l’Algérie et le Polisario. Il est à signaler que ce colloque a été notamment marqué par la présentation de témoignages des victimes ayant subi le joug des tortionnaires du Polisario à Tindouf et des agents de sécurité algériens. Aussi une occasion pour les victimes de la déportation pour rappeler que la manière brutale dont ils étaient traités a démontré que l’Algérie est partie prenante dans un conflit qu’elle a prémédité pour déstabiliser le Maroc. Plusieurs intervenants ont expliqué, par ailleurs,  que  le fait d’associer ces deux dossiers est une nouvelle approche pour démasquer ceux qui se cachent derrière les principes humanitaires et le droit international. Quant au juriste espagnol, Miguel Angel Puyol Garcia, président du Centre des études hispano-marocaines, basé à Saragosse en Espagne, il n’a pas mâché ses propos en accusant directement le Polisario de détourner l’aide humanitaire à des intérêts personnels et qui  commencent à être connus par tout le monde. «Les aides humanitaires collectées pour subvenir aux besoins des  populations des camps de Tindouf sont systématiquement détournées par le Polisario et je possède des preuves qui l’attestent», a martelé M. Puyol.
Le 29-03-2010 à 10:26
Par : Ali Kharroubi
DNCR à Oujda


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]]


Il n'a pas mentionné les témoignages de M. Med charfaoui et de M. Jamal OUTMANI avec ses deux valises qui lui restent comme seul et unique héritage des gouvernants fascistes et anthropophages et à leur téte feu houari et boutef, aprés avoir laissé derriere eux leurs amis, le reste de leurs familles et leurs biens.


L'HISTOIRE NE PARDONERA PAS MEME LES EX ET LES NOUVEAUX PRESIDENTS.


 


 

Egomis

Egomis
Admin
Ya Si MJB
Merci de me faire rire par la farce inventée " des séquestrés de Tindouf ".

Ainsi donc, l'Algérie avec la complicité de l'ONU séquestrent des milliers de gens...

Hihihihihihii...

Ne craignez rien, ya Si MJB, ni vous, ni aucune des "augustes" personnes qui avez animé ce débat ne mourrez et pour cause:
Le ridicule n'est pas mortel ....

Hihihihiihi!!!!!....

MJB


[quote="MJB"]
admin a écrit: 
 
 
 
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

 

















[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Oujda : débat sur le dossier des Marocains expulsés d’Algérie



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Examiner les problèmes qu’endurent les séquestrés de Tindouf et l’évolution du dossier des victimes d’expulsions collectives d’Algérie était l’objet d’un colloque à Oujda les 25 et 26 mars.


Ils étaient tous unanimes, juristes, chercheurs en droit et relations internationales, représentants d’organisations humanitaires, avocats et surtout les victimes de la déportation de 1975 ainsi que les  séquestrés marocains de Tindouf qui ont regagné la patrie, à pointer du doigt  l’Algérie pour sa responsabilité dans le préjudice qu’elle a porté aux 45.000 familles marocaines expulsées injustement en 1975 et sa responsabilité directe du calvaire qu’endurent les Marocains séquestrés à Tindouf. C’est ce qui ressort des trentaines d’interventions présentées lors des deux jours du colloque organisé à Oujda les 25 et 26 mars, et qui était  initié par le laboratoire des droits humains et le droit humanitaire de la Faculté des sciences juridiques, économiques et sociales de l’Université Mohammed Ier. Un colloque  qui avait pour but de sensibiliser sur la situation humaine des Marocains séquestrés dans les camps de Tindouf ainsi que sur les victimes de l’expulsion massive et arbitraire d’Algérie. Mohammed Meliani, doyen de la Faculté de droit a précisé dans une déclaration à ALM que : «l’objectif étant de corroborer la diplomatie parallèle dans sa quête de défense des droits des victimes auprès des organisations internationales dynamiques dans le domaine de la défense des droits humanitaires». Aussi les participants ont-ils plaidé dans leur déclaration finale pour la création d’un observatoire national chargé de l’archivage de tous les documents et témoignages inculpant l’Algérie dans les violations qu’ont subis les déportés de 1975 et que subissent les séquestrés marocains à Tindouf. Il sera aussi procédé à la création d’une cellule de réflexion pour canaliser l’ensemble des actions menées par les ONG internationales, acteurs associatifs et chercheurs universitaires pour approfondir la réflexion et mieux communiquer autour de ces deux causes justes qui accablent l’Algérie et le Polisario. Il est à signaler que ce colloque a été notamment marqué par la présentation de témoignages des victimes ayant subi le joug des tortionnaires du Polisario à Tindouf et des agents de sécurité algériens. Aussi une occasion pour les victimes de la déportation pour rappeler que la manière brutale dont ils étaient traités a démontré que l’Algérie est partie prenante dans un conflit qu’elle a prémédité pour déstabiliser le Maroc. Plusieurs intervenants ont expliqué, par ailleurs,  que  le fait d’associer ces deux dossiers est une nouvelle approche pour démasquer ceux qui se cachent derrière les principes humanitaires et le droit international. Quant au juriste espagnol, Miguel Angel Puyol Garcia, président du Centre des études hispano-marocaines, basé à Saragosse en Espagne, il n’a pas mâché ses propos en accusant directement le Polisario de détourner l’aide humanitaire à des intérêts personnels et qui  commencent à être connus par tout le monde. «Les aides humanitaires collectées pour subvenir aux besoins des  populations des camps de Tindouf sont systématiquement détournées par le Polisario et je possède des preuves qui l’attestent», a martelé M. Puyol.
Le 29-03-2010 à 10:26
Par : Ali Kharroubi
DNCR à Oujda


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]]


Il n'a pas mentionné les témoignages de M. Med charfaoui et de M. Jamal OUTMANI avec ses deux valises qui lui restent comme seul et unique héritage des gouvernants fascistes et anthropophages et à leur téte feu houari et boutef, aprés avoir laissé derriere eux leurs amis, le reste de leurs familles et leurs biens.


L'HISTOIRE NE PARDONERA PAS MEME LES EX ET LES NOUVEAUX PRESIDENTS.


 


 

.
Tu as le droit de rire et tu peux rire tant que tu peux et tant que tu veux.
PEUX TU ME REPONDRE EN RIANT SI TU ES D'ACCORD AVEC MOI:
- les refugiés sont obligatoirement comptés pour repondre à leurs besoins de subsistance, mais les sequestrés, c'est rarement possible de laisser les services consernés les compter et ou les approcher.
- peux tu en riant compter les "refugiés sahraouis" qui ne sont pas "sequestrés" à tindouf, toi et ou le HCIR ou un autre organisme qlq.???????.

Atavisme

Atavisme
Egomis a écrit:Ya Si MJB
Merci de me faire rire par la farce inventée " des séquestrés de Tindouf ".

Ainsi donc, l'Algérie avec la complicité de l'ONU séquestrent des milliers de gens...

Hihihihihihii...

Ne craignez rien, ya Si MJB, ni vous, ni aucune des "augustes" personnes qui avez animé ce débat ne mourrez et pour cause:
Le ridicule n'est pas mortel ....

Hihihihiihi!!!!!....


Seuls les colons marocains croient à leur propre jargon Colonial débilisant:

** Le Jargon colonial inventé par la propagande marocaine:

- Refugiés et expulsés sahraouis à Tindouf = Séquestrés de Tindouf!!

- Combattants pour la Liberté sahraouis = Séparatistes sahraouis!

- Etat colonial marocain = Mère Patrie!!!

- Colonisation et annexion du Sahara = Reunification!!!!
 
leur jargon propagandiste ne peut provoquer que l'hilarité chez les hommes de bon sens.

Seuls les marocains croient à leurs sornettes, jusqu'à preuve du contraire, le sahara occidental est une terre Colonisée.

et selon l'ONU, le sahara occidental est une terre colonisée, et il en est ainsi pour tous les hommes libres et non assujetis au régime marocain.
 
- Ce jargon colonial a été inventé à la fin des années 90.....il suffit de reprendre les discours du makhzen et sa presse officielle pour s'en convaincre.
 
- Aujourd'hui le marocain de base repète aveuglement ces débilités que la propagnde, à laquelle il est soumi, lui a bien enfoncées dans le crâne, croyant que c'est la vérité absolue.
 
- Peur peu, le régime colonial marocain allié d'Israël va nous dire que les réfugiés palestiniens sont des sequéstrés de l'OLP ou du Liban!!....Tout est possible avec eux!!
 
Question : Pourquoi les prétendus "sequestrés" (hacha el sami3in) sahraouis se trouvent en Algérie, qui est-ce qui les a poussé à venir en Algérie et pour quelle raison??
 
Messieurs les propagandistes.....Merci de nous montrer un document sonore datant des années 70 ou 80 où vous parliez de "séquestrés"....comme aujourd'hui (zaama!!)
 
voilà c'est pas trop demandé.

MJB


Question : Pourquoi les prétendus "sequestrés" (hacha el sami3in) sahraouis se trouvent en Algérie, qui est-ce qui les a poussé à venir en Algérie et pour quelle raison??

REPONSE: demande ça a feu houari, à boutef et à feu KASDI Marbah qui ont contribué et participé à leur ramassage et à leur transport vers l'algerie.
Pour M. EGOMIS: l'ONU n'a rien à voire dans cette affaire qui ne concerne que les sequestrés.
S'ils étaient des refugiés,les gouvernants de MOURADIA auraient laissé le HCIR au moins les compter sans chercher à savoir et ou decouvrir leur entité.
NB: cette semaine 15 sequestres ont fuit les camps de concentration de TINDOUF, la semaine derniére 35 personnes ont fait la mm. chose.
S'ils ne sont pas des sequestrés, s'ils sont des resistants ou nationalistes: pourquoi, ils fuient ces camps????, pourquoi ils sont surveillés de tres pret et pourquoi, ils sont interdits de sortir de ces prisons d'Alcatraz?????.
Au maroc, on a jamais entendu parler de qlq. qui a regagné les camps de tindouf: peux tu nous dire pourquoi
?????.

admin"SNP1975"

admin
Admin
Je suis navré de voir mon ancien collègue CHARFAOUI un vrai expulsé rejoindre un usurpateur de notre drame ElHerouachi pour appuyer la propagande du makhzen.
Ils inventent le chiffre de 350.000 au lieu de 45000 personnes expulsés et rajoute le terme marche noire.
Je lance un défi à ces 2 personnes suspectes de me fournir un document sonore ou un discours confirmant que le qualificatif noir a été utilisé par la presse ou par les autorités algériennes.

http://www.marocainsdalgerie.net

Atavisme

Atavisme
La propagande expansionniste marocaine n'arrête pas de marteler (selon sa vision du monde):

1- Le sahara occidental est au Maroc et que c'est un fait accompli

2- Que les "séquestrés" ne representent rien et ne sont que quelques milliers.

Pourquoi donc le Maroc et sa propagande n'arrêtent pas de nous casser les pieds avec cette hsitoire du sahara occidental??

Zaâma les marocains et leurs propagandes veulent nous faire croire que le coeur du regime marocain saigne à cause de ces sahraouis qui vivent à Tindouf au désert!!! (dans leur élément)

Il y'a plus de de marocains séquestrés au Maroc et en Europe qu'à Tindouf, que les les marocains et leur propagande se préopcupent d'abord des vrais marocains séquestrés en europe et chez eux vivant dans la misère loin de tous les droits de l'homme, au lieu de baratiner le monde avec les conditions de vie des sahraouis de Tindouf.

MJB


admin a écrit:Je suis navré de voir mon ancien collègue CHARFAOUI un vrai expulsé rejoindre un usurpateur de notre drame ElHerouachi pour appuyer la propagande du makhzen.
Ils inventent le chiffre de 350.000 au lieu de 45000 personnes expulsés et rajoute le terme marche noire.
Je lance un défi à ces 2 personnes suspectes de me fournir un document sonore ou un discours confirmant que le qualificatif noir a été utilisé par la presse ou par les autorités algériennes.
.
C'est bien 45 000 familles marocaines qui ont donné 360 000 marocains deportés par et sous la responsabilité directe des principaux dirigeants de l'epoque:
Feu houari boumédiene, boutef, kasdi marbah, larbi belkheir, med chrif messaadia et chadli benjdid.
Les principales revendications de ces deportés entres autres sont:
- reconnaissance officielle par les autorités algeriennes de la deportation de 1975.
- la restitution de tous les biens confisqués par l'etat algerien.
- la compensation morale et materielle pour les prejudices subis.
- l'integration dans l'histoire algerienne du role joué par cette communauté dans l'independance algerienne.

NB: les meneurs de jeux sont soit d'origine marocaine ou du clan d'OUJDA et ou leurs sympatisants.

slimane

slimane
Les vrais " séquestrés " vivent derrière un mur de la honte d'où ils se cachent par peur , et d'où ils volent ce qui ne leur appartient pas ....!!!
Toute une armée est "séquestrée" pour une tâche qui n'a même pas lieu d'être si la conscience humaine était plus forte que l'appât de l'intérêt et du gain facile .....!
Tout un budget considérable est dilapidé pour des dépenses débiles dont le peuple marocain aurait besoin en urgence .....au lieu de crever de misère et d'autre chose que j'aime mieux taire.............!
Alors au lieu de pointer du doigt autrui il vaudrait mieux se corriger soi-même ............!!!

Atavisme

Atavisme

MJB a écrit:
- reconnaissance officielle par les autorités algeriennes de la deportation de 1975...
- la restitution de tous les biens confisqués par l'etat algerien.
- la compensation morale et materielle
pour les prejudices subi


Face à un voisin ennemi expansionniste El Djazair a securisé ses frontières ouest en expulsant les ressortissants de ce pyas d'autant que ces gens n'ont jamais été algériens de coeur, ils etaient les sujets d'un régime hostile à l'Algérie qui les aurait utilisé afin de concretiser ses projets expansionnistes en Algerie.
 
Le regime et le peuple marocain delirent toujours sur le territoire national algérien, la preuve que le regime algérien a bien fait de mettre fin à la presence de cette entité étrangère sur le sol algérien
 


- l'integration dans l'histoire algerienne du role joué par cette communauté dans l'independance algerienne.
NB: les meneurs de jeux sont soit d'origine marocaine ou du clan d'OUJDA et ou leurs sympatisants.

 
Du PUR delire, à les ecouter ils ont libéré El Djazair, ils pretendent que 30.000 moujahids etaient des marocains!!
 
Massakine, alors que tout le Maroc a à peine mobilisé "100 moujahids" lors de ce qu'il appelle sa "guerre de libération" face à l'Espagne.
 
Ils veulent goûter à la gloire à travers la révolution algérienne!!
 
Toute l'Oranie n'avait pas 30.000 moujahids!!
 
Ya monsieur El Marokki, Ma t'sal walou fi El Djazair, par conséquent tout ce que vous racontez toi et tes semblables n'a aucune espèce de valeur.
 
Vos délires servent à 2 choses:
 
- Vous remonter le moral (vous en avez besoin).
- Vous eloigner de la vérité.
 

MJB


slimane a écrit:Les vrais " séquestrés " vivent derrière un mur de la honte d'où ils se cachent par peur , et d'où ils volent ce qui ne leur appartient pas ....!!!
Toute une armée est "séquestrée" pour une tâche qui n'a même pas lieu d'être si la conscience humaine était plus forte que l'appât de l'intérêt et du gain facile .....!
Tout un budget considérable est dilapidé pour des dépenses débiles dont le peuple marocain aurait besoin en urgence .....au lieu de crever de misère et d'autre chose que j'aime mieux taire.............!
Alors au lieu de pointer du doigt autrui il vaudrait mieux se corriger soi-même ............!!!
.


A M. le connaisseur ou savant:


- les refugiés, on doit et on peut les compter surtout le HCIR.


- les sequestrés dans plusieurs pays " socialistes, populaires et democratiques" est tres rarement possible de les compter parcequ'ils ( les refugiés et les sequestres ) sont trés surveillés de tres pret par les services de securitité d'un pays interessé et non concerné.


 

MJB


Atavisme a écrit:

MJB a écrit:
- reconnaissance officielle par les autorités algeriennes de la deportation de 1975...
- la restitution de tous les biens confisqués par l'etat algerien.
- la compensation morale et materielle
pour les prejudices subi


Face à un voisin ennemi expansionniste El Djazair a securisé ses frontières ouest en expulsant les ressortissants de ce pyas d'autant que ces gens n'ont jamais été algériens de coeur, ils etaient les sujets d'un régime hostile à l'Algérie qui les aurait utilisé afin de concretiser ses projets expansionnistes en Algerie.
 
Le regime et le peuple marocain delirent toujours sur le territoire national algérien, la preuve que le regime algérien a bien fait de mettre fin à la presence de cette entité étrangère sur le sol algérien
 


- l'integration dans l'histoire algerienne du role joué par cette communauté dans l'independance algerienne.
NB: les meneurs de jeux sont soit d'origine marocaine ou du clan d'OUJDA et ou leurs sympatisants.

 
Du PUR delire, à les ecouter ils ont libéré El Djazair, ils pretendent que 30.000 moujahids etaient des marocains!!
 
Massakine, alors que tout le Maroc a à peine mobilisé "100 moujahids" lors de ce qu'il appelle sa "guerre de libération" face à l'Espagne.
 
Ils veulent goûter à la gloire à travers la révolution algérienne!!
 
Toute l'Oranie n'avait pas 30.000 moujahids!!
 
Ya monsieur El Marokki, Ma t'sal walou fi El Djazair, par conséquent tout ce que vous racontez toi et tes semblables n'a aucune espèce de valeur.
 
Vos délires servent à 2 choses:
 
- Vous remonter le moral (vous en avez besoin).
- Vous eloigner de la vérité.
 

.
Je croyais qu'au bout de quelques mois que je ne t'ai pas lu, tu as profité de cette ZAOUIA pour t'instruire et bien voire les choses et la verité telles qu'elles sont: mais c'est bien dommage, tu es tjs insipide dans tous les domaines à part un ou tu as bien progressé.
Je m'excuse, peut etre, je me suis trompé et ce n'est pas impossible: TOUT LE MONDE RECONNAIT QUE LES MAROCAINS D'ALGERIE ONT FAIT ET ETAIENT A LA HAUTEUR DE LEUR RESPONSABILITE ENVERS LEUR 2° PAYS ET TOI TU DIS ET COMPRENDS LE CONTRAIRE.
Que DIEU te pardonne.

Atavisme

Atavisme
MJB a écrit: TOUT LE MONDE RECONNAIT QUE LES MAROCAINS D'ALGERIE ONT FAIT ET ETAIENT A LA HAUTEUR DE LEUR RESPONSABILITE ENVERS LEUR 2° PAYS ET TOI TU DIS ET COMPRENDS LE CONTRAIRE.
Que DIEU te pardonne.

 
Y'a pas de 2eme pays qui tienne, seule El Djazair compte face au Maroc son expansionnisme et ses fantasmes sur les territoires algériens. Votre régime est dangereux et votre presence en Algérie est dangereuse.
 
En 1975 vous êtes tous sortis celébrer l'annexion du sahara, aujourd'hui vous cherchez toujours à annexer l'ouest algérien!!
 
L'Algérie donc a eu raison de se debarasser du danger que vous representiez (et que vous representez toujours), votre nature et votre idéologie sont plus dangereuses que jamais.
 
Allah ghalab alikoum, vous êtes des brebis entre les mains de sidkoum et de votre makhzen, vous dites et vous faites ce qu'ils veulent.

admin"SNP1975"

admin
Admin
Je ne me suis pas trompé en accusant l'association pour la défense des expulsés marocains d'Algérie basée à Nador d'être un instrument du makhzen pour porter atteinte à l'image de marque de l'Algérie.
Son rôle est de politiser notre souffrance pour le compte du royaume.
Son travail s'inscrit dans une strategie de propagande .
Regardez cette carte du Maroc qui a été publiée sur son site suite à l'article du journal liberté parlant des terres spoliées des algériens par Rabat.
On observe une grande partie du territoire algérien qui a été rajoutée au royaume chérifien sur cette carte.
Oujda : débat sur le dossier des Marocains expulsés d’Algérie Terre510

http://www.marocainsdalgerie.net

MJB


admin a écrit:Je ne me suis pas trompé en accusant l'association pour la défense des expulsés marocains d'Algérie basée à Nador d'être un instrument du makhzen pour porter atteinte à l'image de marque de l'Algérie.
Son rôle est de politiser notre souffrance pour le compte du royaume.
Son travail s'inscrit dans une strategie de propagande .
Regardez cette carte du Maroc qui a été publiée sur son site suite à l'article du journal liberté parlant des terres spoliées des algériens par Rabat.
On observe une grande partie du territoire algérien qui a été rajoutée au royaume chérifien sur cette carte.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
.


Je crois que ce n'est pas l'association basée à NADOR qui a édité cette carte sans demander et savoir quels liens y'a t-il entre la valeur des terres spoliés et leur valeur.


La derniére: il parait que la france refuse d'indemniser les algeriens victimes des essais nucléaires au sahara parceque ce territoire est marocain cause pour laquelle la france a voulu autodeterminer les sahraouis lors des negociations à EVIAN


NB: je crois qu'il n'y a aucun terrain agricole dans le monde qui fait 100 000 Euros, par contre, si tu nous dis qu'en algerie il fait 100 000 dinars: je trouve que c'est donné et pas chere si on compare ce prix à la flambée de ceux d'un pays socialiste democratique et populaire et........, et tres riche en petrole et en gaz comme l'algerie.


 

slimane

slimane
M J B a dit :
La derniére: il parait que la france refuse d'indemniser les algeriens victimes des essais nucléaires au sahara parceque ce territoire est marocain cause pour laquelle la france a voulu autodeterminer les sahraouis lors des negociations à EVIAN
NB: je crois qu'il n'y a aucun terrain agricole dans le monde qui fait 100 000 Euros, par contre, si tu nous dis qu'en algerie il fait 100 000 dinars: je trouve que c'est donné et pas chere si on compare ce prix à la flambée de ceux d'un pays socialiste democratique et populaire et........, et tres riche en petrole et en gaz comme l'algerie.
..................................................................................

Pourquoi donc est-ce que je pense que le dernier marocain de ce forum est devenu complètement NASE ???

La france qui a fait les frontières se contredit donc elle-même ??? Tu es resté trop longtemps au soleil ya si MJB !!! La dernière de tes histoires c'est une histoire à dormir debout....
Ce territoire est marocain ???
.....alors la france est espagnole !!!!
tu Propagandes beaucoup trop .......Les contre-vérités ne jouent pas en ta faveur ......car tu n'es absolument pas crédible .........! et tu parais jaloux de ce pays riche en pétrole et en gaz !!!.........et qui te dit que l'Algérie est socialiste ???........C'est à partir d'Oujda que ton analyse devrait être juste ???
Moi aussi je peux dire que le maroc est ...sioniste !!!

Contenu sponsorisé


Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum