Algérie-Maroc


Rejoignez le forum, c’est rapide et facile

Algérie-Maroc
Algérie-Maroc
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Algérie-Maroc

Forum de discussion entre Maghrébins, expulsés marocains d'algerie,algerie-maroc

Le Deal du moment : -31%
PNY – CS900 – SSD – 1 To – ...
Voir le deal
56.99 €

Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Algérie-Maroc » Maghreb » Union du Maghreb » L’Algérie n’est plus ce qu’elle était

L’Algérie n’est plus ce qu’elle était

Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet

Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

admin"SNP1975"

admin
Admin

L’Algérie n’est plus ce qu’elle était


L’Algérie donne l’impression d’être dépassée par les événements et d’être tétanisée devant les mouvements révolutionnaires qui secouent le monde arabe.

Elle est tellement fragilisée qu’elle ne serait plus en mesure de résister à d’éventuelles pressions extérieures. C’est ainsi qu’on parle de plus en plus, ces derniers jours, de la réouverture de la frontière algéro-marocaine dans un avenir plus ou moins proche, sans plus d’explications. Certaines sources font état de fortes pressions des Etats-Unis et de la France pour obliger l’Algérie à agir en ce sens afin de permettre à leur protégé marocain de recevoir une bouffée d’oxygène qui l’aiderait grandement à faire face à la crise économique qui frappe le royaume de plein fouet. Rabat n’offrirait rien en contrepartie de ce geste.

Pour rappel, des terroristes marocains avaient attaqué en 1994 un hôtel touristique de Marrakech, tuant plusieurs touristes. Le roi Hassan II avait immédiatement accusé les services algériens d’être les commanditaires de l’attentat. Il a alors décidé d’instaurer le visa pour nos ressortissants et procédé à l’expulsion manu militari de milliers de touristes algériens. Un geste qu’il regrettera amèrement. En représailles, Alger décide de fermer les frontières terrestres entre les deux pays, décision qui aura des répercussions très négatives sur l’économie marocaine. Constatant la gravité de son geste, le Maroc demande de façon récurrente à l’Algérie de réviser sa position. Il ne retire pas pour autant ses accusations contre nos services et ne présente pas d’excuses pour les exactions dont ont été victimes les touristes algériens.

Dans un geste de bonne volonté, Alger propose à Rabat une négociation sur tous les dossiers en litige. On sait par exemple que des propriétaires terriens algériens ont été dépossédés de leurs terres lors de la Guerre des sables, en 1963, et d’autres en 1975, à la suite de l’agression monarchiste contre le peuple sahraoui. De même que l’Algérie avait expulsé de façon injuste et irréfléchie des ressortissants marocains à la même époque.Malheureusement, le pouvoir marocain refuse les négociations globales et ne s’attache qu’à un seul point : la réouverture des frontières sans condition.

Si Alger venait, par malheur, à se plier à cette exigence, cela signifierait l’abandon des intérêts des citoyens algériens spoliés par le trône. Cela signifierait offrir au Maroc 6 milliards d’euros par an contre un plus grand flux de drogue, d’alcool frelaté et de marchandises contrefaites en provenance de ce pays, pour rappeler les propos de Yazid Zerhouni lorsqu’il était ministre de l’Intérieur. Ce serait une véritable forfaiture contre l’Algérie.

Tayeb Belghiche el watan


_________________
Visitez notre blog de mémoire:

 http://0z.fr/5tknP
http://www.marocainsdalgerie.net

admin"SNP1975"

admin
Admin

Tayeb Belghiche ressemble plus à un épicier du coin à un journaliste . Mais il reconnait que l'expulsion des marocains d'Algérie en 1975 est injuste et irréfléchie.


_________________
Visitez notre blog de mémoire:

 http://0z.fr/5tknP
http://www.marocainsdalgerie.net

admin"SNP1975"

admin
Admin

...Il faut croire qu’entre l’Algérie et le Maroc, le mal est bien profond. Il faudrait beaucoup plus que ces échanges ministériels conjoncturels pour dégeler les relations bilatérales, qui ne sont que de la poudre aux yeux, car les contentieux, notamment la frontière fermée et les terres agricoles d’Algériens spoliées par le makhzen, exigent un traitement global autour d’une table pour aplanir tous les différends.
Les deux parties doivent avoir le courage de mettre le conflit sahraoui en sourdine et parler franchement de leurs problèmes, au lieu de poursuivre la politique de l’autruche.

http://www.liberte-algerie.com/edit.php?id=155669&titre=Quand la diplomatie marocaine torpille Driss Djazaïri


_________________
Visitez notre blog de mémoire:

 http://0z.fr/5tknP
http://www.marocainsdalgerie.net

Contenu sponsorisé



Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet

Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum